Hommage à Serge Aubé
Slowgo pour les ami(e)s de MIRC
23 juillet 1944 - 03 juillet 2007
Avis de décès publié ICI

À celui qui m'a affectueusement baptisé: sa petite soeur,
je souhaite bon voyage pour son dernier repos.

Serge, je t'ai connu il y a 12 ans.
Ton esprit vif et débordant me faisait rire et réfléchir.
De nos nombreuses discussions, je me souviendrai toujours.
Et que dire des nombreux tours tu m'as joué.

Tu te souviens un jour, en moto, je t'ai demandé; apportes-moi au bout de mes rêves
et tu m'as répondu: jamais petite soeur, car le jour que cela arrivera tu cesseras de respirer
et je serai l'homme le plus triste au monde car j'aurai perdu mon amie.

Aujourd'hui c'est moi qui suis triste. tu es rendu au bout de tes rêves
tu ne m'as pas laissé le temps de te dire mon grand frère,
merci pour tout ce que tu as été pour moi et les miens.

Tu avais le don de manipuler les mots, que se soit pour rire ou faire réfléchir.
Avec toi j'ai appris à vivre chaque jour intensément
Tu as été présent dans certaines épreuves que j'ai vécu.
Tu as su trouver les mots pour combattre mes maux.

Tu m'as fait découvrir les joies de la moto,
J'ai vu des paysages à couper le souffle
j'ai appris c'est quoi prendre le temps.
J'ai aussi compris un chose: vivre pour soi.

Je me souviens de ton regard tendre
quand tu me parlais de tes filles, tu étais fier d'elles
et tu me disais souvent comment tu aimais ta Joce,
vous formiez une belle équipe pour les stats.

Tu n'as laissé personne indifférent sur ton passage
on t'a aimé ou détesté, ignoré ou oublié
mais toi tu continuais ton chemin,
car l'opinion des autres tu t'en balançais.

On pouvait être 2 mois sans se jaser
mais toujours être là en cas de besoin de se confier
c'est cela être ami, tu me disais.

Serge, reposes toi maintenant, de là haut veilles sur ta petite soeur.
Bon voyage, mon ami.

Toutes mes sympathies à ses filles et petits fils
Isabelle, Marie Claire, Matthew et William
ainsi que sa douce moitié Jocelyne. Lyne xox


Précédent   Tome IV  Suivant